16Jul

CARLOS ZINSOU PARLE DE SA PROCHAINE LECTURE “DU PIMENT DANS LES YEUX ” DE SIMON GRANGEAT

Ce Juillet 2019, nous faisons voir un nouveau texte sur le dispositif de « Les Didascalies Du Monde (LDM) » comme nous en avons l’habitude. Ce sera le texte « Du piment dans les yeux » de Simon Grangeat dont Carlos Zinsou assure la mise en scène. Ici, le metteur en scène nous donne quelques détails sur le texte choisi et les surprises réservées au public qui aura fait le déplacement pour suivre cette lecture. 

1. Je suis Carlos Adékambi ZINSOU, Comédien-Conteur et Metteur en scène Béninois. Ici présentement, je réponds en tant que metteur en scène associé au dispositif « Les Didascalies Du Monde (LDM) » de l’Association SUDCREA.

2. On est souvent porté vers un texte quand il raconte une histoire qui vous touche et que vous avez envie de partager cette histoire avec le monde, avec le public qui se déplace pour aller à la découverte de quelque chose qu’il connaît ou pas. La première idée qui gouverne le choix de ce texte, c’est l’envie de partager cette histoire de migration qui m’est parue sublime et banale comme une feuille indocile qui se laisse porter par le vent qui tente de l’apprivoiser, mais puissante comme l’image d’une peau écorchée. C’est le voile arraché sur un malaise qui n’est que trop persistant et qui alimente aujourd’hui beaucoup de passion. On juge parfois trop vite et on occulte le plus souvent le rêve qui donne socle et souche à ces envies de départ vers le désert – ensuite la méditerranée. Et si après le partage d’autres évènements prennent corps, je reste ouvert pour les recevoir avec les mêmes émotions puissantes que soulèvent en moi ce texte en espérant toutefois qu’elles grossissent comme un tsunami.

3. Le principe des lectures LDM est assez clair et c’est en cela que l’aventure de la lecture est palpitante. Je connais certains acteurs avec lesquels j’ai eu à travailler au cours de la saison précédente. Je vais en découvrir d’autres. Et il n’y a pas mieux dans le métier qui est le mien, rien ne vaut la rencontre. 

4. Euh … mon appréciation ? Bon, je ne voudrais pas m’avancer sur le travail qui se fait. Comme on dit on ne proclame pas roi en se couvrant soi-même d’attributs royaux. Je crois qu’il revient au public qui aura fait le déplacement de se prononcer et de dire comment il reçoit le travail dans sa globalité. Donc attendons le temps qu’il faut et le 31 juillet après la lecture, les uns et les autres diront.

5. Chaque texte est un voyage, et chaque voyage a forcément sa particularité. Ce qui va compter, je pense ; ce n’est pas ce que moi j’apporte de particulier. C’est ce que le texte offre de particulier. Et ensuite nous essayerons de dissoudre  l’ennui de ce monde avec ce petit moment de partage. C’est ça ! Tuer l’ennuie en offrant un moment théâtral pertinent comme le dirait Peter brook. Et si nous réussissons à faire cela ; c’est déjà particulier. 

La lecture du texte de Simon Grangeat , Du piment dans les yeux aura lieu le Mercredi 31 juillet 2019 à 16 au Siège du Fitheb ex Ciné Vog.

Liens

ABOUT THE AUTHOR

Giovanni Houansou

Leave A Comment